LA RÉPUBLIQUE DU CENTRE : “La belle envolée du Voulez-Vous “

Article de la République du Centre (08/07/2019) – Caroline Bozec

 

Bilan très positif, un an après le lancement de trois nouveaux spectacles de cabaret à Ingré

La belle envolée du Voulez-Vous

Les deux salles du music-hall Voulez-vous, dans l’Orléanais et à Lyon, ont enregistré une forte hausse de leurs entrées, cette année.

L’année est passée incroyablement vite et c’est la plus grosse saison qu’on ait jamais faite. J’avais mis un objectif élevé, qui avait tiré des grimaces, et on l’a dépassé. » Laurent Desca­ves, directeur et metteur en scène du cabaret Vou­lez­-Vous, à Ingré et Lyon, ne boude pas son plaisir.

Et pour cause. Avec cinq mille entrées de plus que l’an dernier, les deux salles de se sont jamais aussi bien portées.

« Avec notre spectacle Caprice, le jeudi et diman­che midi, on a capté un public qu’on n’avait pas avant : les seniors. Capri­ce, c’est notre grande re­vue music­-hall à plumes, très à l’ancienne (même s’il y a quand même une patte Voulez­-Vous), com­me on n’en fait plus en province », assure­-t­-il. Un spectacle qui avait déjà été initié dans la salle de Lyon et qui est, depuis septembre dernier, proposé aux Loirétains.
Autre public séduit, les enfants avec le – tout nou­veau également – Super Satodon, proposé aux plus jeunes aux alentours de Noël, qui « a cartonné. On a de supers retours » ; tan­dis que son prédécesseur, Fruity Comedy, s’exporte à Lyon.

Mais bien sûr, la grande nouveauté de l’année, c’est le spectacle phare, présenté le vendredi et sa­medi soir aux Loirétains, Utopia. La rencontre entre Zoé et Aticus, le portrait déjanté, drôle et poétique, d’une génération hyper­ connectée. Ou quand les émoticônes croisent les chansons d’Édith Piaf. Un tourbillon de musiques, théâtre, danses, parodies, acrobaties, satire, mêlant joyeusement les bonhom­mes en pain d’épices, les costumes gothiques ou affriolants. Avec talent.

Six mille entrées réali­sées cette année, pour « 98 % de taux de satisfac­tion dans nos question­naires à la sortie, et pas un seul mauvais retour ».

Pas loin des sept mille entrées réalisées par Prophecy à Lyon. Un spec­tacle qui, après trois années de représentation à Orléans, a changé de scè­ne avec le plus grand suc­cès. « Il a encore mieux marché qu’à Orléans. Il faut dire qu’on a refait une grosse partie de la mise en scène, changé la structure scénique, modernisé la technologie avec un pro­jecteur vidéo laser qui of­fre une image ultra-définie. C’est encore plus immersif qu’avant. »

Bref. De nouveaux spec­tacles qui séduisent à Or­léans comme à Lyon ; de nouveaux shows pour en­fants qui font des entrées à la marge, mais contri­buent à faire connaître la marque. Une main tendue aux seniors. Une troisième attestation d’excellence, une note de 4,5/5 sur Tri­padvisor. « On est en train d’obtenir l’image de mar­que qu’on voulait acqué­rir. Les gens identifient un style, une patte “Voulez­-Vous” et en redeman­dent. »

L’année est finie mais ces spectacles à succès revien­dront à l’affiche dès le mois de septembre.