Banner VLV fond noir

Sanh, c’est vraiment toi !

Article de la République du Centre.

Du cabaret Voulez­-Vous d’Ingré à l’équipe de France de patinage artistique et aux caméras de télé

La jeune chanteuse a accompagné la prestation sur la glace de Maé-Bérénice Méité, dimanche près de Grenoble.

« Elle a eu beaucoup de succès ! » An­dré Philippe est aussi formel qu’il est en­thousiaste : la performan­ce de Sänh, dimanche à Vaujany (Isère) et sur France 3, a ravi le public grenoblois et les membres de l’équipe de France de patinage artistique. « Elle a interprété deux chan­sons, une (Back is black, d’Amy Whinehouse) pour la télévision (sur laquelle patinait Maé­-Bérénice Méité, la championne de France et n°8 européenne), et une autre (de son an­cien spectacle) unique­ment pour la salle… Elle a une très belle voix ! »

Vedette à Lyon, remplaçante à Ingré

Responsable de la mise en scène du spectacle et chargé de sa présentation, l’Orléanais André Philippe (qui longtemps a organisé les Masters à la patinoire du Baron) avait servi d’en­tremetteur pour que la chanteuse du Voulez­-Vous, le cabaret d’Ingré et de Lyon, trouve à placer sa voix. « Murielle Braun, qui est l’ancienne program­matrice de Michel Druc­ker et qui est aussi une amie, me l’avait recom­mandée. Sänh a un avenir prometteur. »

Impossible de savoir si la jeune femme rougit du compliment ou du soleil de Miami : elle profite en effet de quelques jours de vacances en… Floride. Mais son bonheur est per­ceptible, à l’autre bout du fil et de l’océan : « J’ai trouvé magique de lier nos deux parcours artistiques. Voir Maé danser et pleurer sur ma voix m’a profondé­ment émue… »

Pourtant, c’est presque à un appel au secours qu’a répondu Sänh. « La chan­teuse initiale s’est décom­mandée. Moi, après cinq spectacles en trois jours, j’étais HS. Je venais de rentrer chez moi, à Mont­pellier (Hérault). » Sollici­tée, elle fait pourtant de­mi­-tour, « direct ! ». Soumet plusieurs chansons à Maé­-Bérénice Meité (« c’est elle qui danse ! »). Répète deux pe­tites fois. Et se lance.

«Ça a été pour Sänh un moment d’émotion assez fantastique, témoigne Phi­lippe, le responsable de la communication du Vou­lez­-Vous. Elle a pu plonger dans un univers qui la fait rêver ! »

Fan de cabaret « depuis longtemps »

Avant qu’elle ne contrac­te son prénom en une syl­labe de quatre lettres et d’un tréma, façon com­ pression de César, Savan­nah Combes a grandi en Nouvelle-Calédonie. « J’adorais le patinage ar­tistique, témoigne Sänh. Je regardais les galas, les compétitions à la télévi­sion. Je trouvais ça magni­fique. Malheureusement dans les îles, pratiquer ce sport était inenvisagea­ble… » Du coup, elle opè­re une boucle piqué et pointe danse classique et chant. Un saut en Métro­pole plus tard, et une audition à Paris, elle voit l’annonce du Voulez­-Vous. « C’était mon rêve depuis longtemps, de faire du ca­baret ! » Nouvelle audition, cette fois à Lyon. « Laurent Descaves (président et scénographe) a tout de suite perçu son potentiel », re­laie Philippe. À tel point qu’il a fait de Sänh sa chanteuse vedette à Lyon, et une remplaçante de luxe dans l’agglo orléanai­se. « Elle vient de temps en temps. Mais c’est plu­tôt Orléans qui vient à elle », appuie le responsa­ble de la communication du cabaret, comme pour mieux souligner les es­poirs placés en la jeune femme de 25 ans.

­

Retrouvez Sänh dans le spectacle PROPHECY, actuellement à l’affiche à VOULEZ-VOUS GRAND LYON.